Krishnamurti, lecture pour le #RaysDay

Publié le par Eterlutisse

Pour moi, lire est une source de developpement personnel. J'aime lire des livres qui me projettent dans mes pensees et m'aident a les faire grandir. J'aime regarder gambader mes reves.

Pour le Ray's day, ma lecture en cours :

On m'a conseille de visionner les videos d'interventions de Krishnamurti il y a quelques jours. Je suis plus a l'aise avec l'ecrit aussi ai-je achete quelques editions numeriques pour me faire une idee.

Krishnamurti, lecture pour le #RaysDay
Krishnamurti, lecture pour le #RaysDay
Krishnamurti, lecture pour le #RaysDay
Krishnamurti, lecture pour le #RaysDay

J'ai lu des passages dans les 3 premiers. Il s'agit de courts textes sur des thematiques diverses. Elles sont traitees sous forme de suites de questionnements amenant l'auditeur ou le lecteur a reflechir sur sa pratique, remettre en cause ses prejuges.

J'ai butine l'amour, la solitude, la peur, l'ego, la pensee,...

J'ai entame un travail sur mon ego il y a quelques annees. J'ai casse petit a petit les spirales negatives, decontruit mon systeme de dependance et j'etais entrain d'atteindre une sorte de consensus avec moi meme que ces lectures remettent en question. Elles m'obligent a approfondir le concept et prendre en compte une polysemie peut-etre plus etendue que je ne l'avais imaginee.

Krishnamurti semble vouloir evacuer de l'etre toute activite de l'ego. Agir par amour, cela me parle, anihiler son ego me semble extreme. Qu'est-ce vraiment que l'ego pour lui ?

Il veut l'eteindre afin de faire disparaitre les blessures qu'il s'inflige. L'ego est une richesse, ce qui est douleur dans l'ego c'est sa propention au proselitisme ai-je ressenti. Krishnamurti le condamne sans chercher a en extraire le "mal". L'ego est l'etre au monde, developper son ego tout en accueillant l'autre en aimant l'alter est l'aiguillage que j'emprunte pour le moment. Peut-etre qu'en lisant plus je saisirai l'origine de l'incoherence que je ressents.

Une lecture tres stimulante.

Publié dans RaysDay, Lecture

Commenter cet article