Vers la cité inhabitée

Publié le par Eterlutisse

Guidée par le message sibyllin des cieux,
Guidée par le message sibyllin des cieux,

Guidée par le message sibyllin des cieux,

je laisse immaginer de l'intérieur les réalités qui se refusent à moi.

je laisse immaginer de l'intérieur les réalités qui se refusent à moi.

Derrière leurs tours de rationalité, leurs murs d'impossibles, leur moralité sans faille,

Derrière leurs tours de rationalité, leurs murs d'impossibles, leur moralité sans faille,

je cherche en moi le poème qui transmutera cette indifférente apparence.
je cherche en moi le poème qui transmutera cette indifférente apparence.

je cherche en moi le poème qui transmutera cette indifférente apparence.

Je ne butine pas la vie tel un papillon, je l'aspire par ce qu'elle a de mobile tel l'ascalaphe.

Je ne butine pas la vie tel un papillon, je l'aspire par ce qu'elle a de mobile tel l'ascalaphe.

La société a tracé sur ma liberté des lignes, guident vers un bonheur précipité, séparent le bien du mal, le pur de l'impur, le rêve du fantasme, la terre de l'amer...
La société a tracé sur ma liberté des lignes, guident vers un bonheur précipité, séparent le bien du mal, le pur de l'impur, le rêve du fantasme, la terre de l'amer...

La société a tracé sur ma liberté des lignes, guident vers un bonheur précipité, séparent le bien du mal, le pur de l'impur, le rêve du fantasme, la terre de l'amer...

Quelle fascination pour ses lignes de fer qui voudraient encager mon amour ? Quel oiseau inconscient qui s'en approche, espérant une sentance...

Quelle fascination pour ses lignes de fer qui voudraient encager mon amour ? Quel oiseau inconscient qui s'en approche, espérant une sentance...

Ni dieu ni déesse ne m'illusionneront, je crée ma propre légende.

Ni dieu ni déesse ne m'illusionneront, je crée ma propre légende.

Commenter cet article

eterlutisse 17/05/2014 14:42

Images capturées sur le trajet Saint Henri - Plan de Campagne - Saint Antoine. (GR2013 pour le retour)